Cheveux crépus

Tout savoir sur les coiffures protectrices

Short-Box-Braid

Salut les filles!

Je reviens avec un nouvel article dans la série de l’entretien des cheveux crépus. Cette fois-ci on abordera le sujet des coiffures protectrices, ou comment donner un peu de répit à nos cheveux

Nattes-collees
Nattes collées

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de comprendre et de connaître les facteurs qui peuvent endommager les cheveux et causer leur casse.

  • Les manipulations quotidiennes à savoir le démêlage au peigne à petites dents, les coiffures, les mains dans les cheveux constamment et autres 
  • Les produits chimiques et l’application d’une source de chaleur trop élevée et sans protection
  • Les facteurs environnementaux / climatiques tels que l’air sec, l’air froid, le vent, la neige, la pollution etc.

Tous ces facteurs stressent vos cheveux. Au fil du temps ce stress peut causer des dommages considérables : vos cheveux auront l’air moins sains, seront plus secs et seront plus sujets à la casse.

Cheveux secs
On peut réduire le risque de certains facteurs en mettant nos cheveux dans des coiffures protectrices ou en réduisant les manipulations quotidiennes.

 

Les coiffures protectrices, en gros qu’est ce que c’est ?

Les coiffures protectrices réduisent la manipulation dans vos cheveux, encouragent la rétention de longueurs et protègent les mèches de vos cheveux, réduisant ainsi les nœuds et la casse. Elles donnent un break à vos cheveux et à vous même, car autant la versatilité des cheveux afro permet de les coiffer dans différents styles, autant ces coiffures peuvent prendre un temps fou à être réalisées.

Low-manipulation
Les coiffures protectrices ne devraient pas nécessiter beaucoup d’entretien quotidien ni de manipulation constante. 
En plus de vous donner un break, elles sont un bon moyen pour favoriser la rétention des longueurs et donc cheveux plus long! Elles permettent également de gagner un temps fou le matin devant la glace.

Quelques exemples de coiffures protectrices

Les coiffures protectrices incluent les tissages, les clips-in, les perruques, les braids et twists (avec sous sans rallonges)… la liste est longue.

Perruque
Flat twists

Havana twists

Tout le monde ne s’accorde pas cependant sur les bienfaits des coiffures protectrices. Certains les considèrent comme la clé de la réussite vers des cheveux plus sains et plus longs. Pour d’autres, les tensions causées par certaines coiffures protectrices sur les cheveux et le cuir chevelu sont à l’origine de casses. Pour bénéficier des bienfaits d’une coiffure protectrice il est donc vital de savoir comment la réaliser et l’entretenir.

Cinq conseils pour bénéficier des bienfaits d’une coiffure protectrice

J’ai réuni pour vous 5 conseilles qui fonctionnent plutôt très bien dans mon cas. J’espère que cela vous sera utile.

Préparer les cheveux à recevoir une coiffure protectrice

Cela va consister à s’assurer que vos cheveux sont propres, à faire un soin profond plutôt à base de protéines, et finir en scellant l’hydratation via la L.C.O. ou L.O.C. méthode. Le style de protection choisi est tout aussi important que les soins apportés aux cheveux avant. Mon conseille est de privilégier un style pas trop serré, pas trop petit et surtout ne pas le garder plus de 6 semaines. Personnellement je garde une coiffure protectrice entre 3 et 4 semaines.

Hydrater ses cheveux tout le long

Beaucoup pensent que la coiffure protectrice protège les cheveux contre la sécheresse et la casse, ce qui est faux bien sûr. Sans y apporter des soins réguliers, vos cheveux peuvent devenir plus fragiles qu’avant la coiffure et entraîner de la casse.

Si vous portez vos cheveux sous une perruque ou sous tout autre coiffure dite no manipulation, faite un shampoing, un soin profond et hydrater les au moins tous les 10 jours.

Hydratation

Comme vous le savez, je suis en transition capillaire depuis 14 mois maintenant et les coiffures protectrices m’apportent le break dont j’ai besoin quand je suis à court d’idées pour mélanger les deux textures.

Mes coiffures préférées durant cette aventure sont les braid out, le tissage et les box-braid. Je les porte à peu près tous les 3-4 mois pendant 3 semaines (sauf pour les braid out que je porte la majorité du temps en low manipulation).

Bien qu’il soit de plus en plus difficile de mélanger les deux textures, je garde tout de même beaucoup de plaisir à prendre soin de mes cheveux toutes les semaines et surtout de redécouvrir ma texture naturelle, c’est pourquoi je porte majoritairement mes cheveux en braid out.

Braid-out
Braid-out sur cheveux à 14 mois de transition

 

Keep it simple

Faites au plus simple car comme je l’ai déjà dit, le but d’une coiffure protectrice est de permettre à vos cheveux et vous de faire un break. Pour celles qui ne sont pas fans de tissages, perruques, braids ou de twists, un simple bun fait très bien l’affaire aussi. Garder juste à l’esprit de bien chouchouter vos pointes et les mettre à l’abris des frottements, intempéries et des manipulations et le tour est joué.

Low-manipulation-twists
Low manipulation

Garder un style simple vous permettra d’obtenir tous les avantages d’une coiffure protectrice. Évitez les coiffures qui nécessitent une tension sur le cuir chevelu et sur les tempes.

Le Low manipulation style

Choisissez un style qui demande peu de maintenance et peu de manipulation. Plus vous avez les mains dans vos cheveux, plus il est difficile de garder les longueurs. Gagnez du temps en privilégiant un style qui demande le peu de temps possible. Le puff et le bun sont de bons exemples.

Bun

Keep it short

Ne gardez pas une coiffure protectrice très longtemps car cela peut provoquer l’effet inverse recherché au départ. Il est recommandé de ne pas garder une coiffure protectrice plus de 6 semaines grand maximum. Pour ma part, je les garde en général entre 3 et 4 semaines.

Voilà, vous en savez un peu plus sur les coiffures protectrices et comment en tirer le meilleur, à vous de jouer maintenant! 😉

 

Leave a Response