Comment réussir sa transition vers les cheveux naturels

Transition cheveux

 

Le fait de devenir naturel peut être une forme incroyable d’amour de soi et d’expression de soi pour de nombreuses femmes qui avaient l’habitude de se défriser les cheveux ou d’appliquer tout autre produit chimique ayant un effet permanent et irréversible sur les cheveux. Et pour de nombreuses femmes qui ont toujours été naturelles, cela fait simplement partie de leur personnalité.

J’ai décidé il y’a bientôt un an de retrouver la texture naturelle de mes cheveux et d’arrêter définitivement tout défrisage pour les raisons que j’ai évoqué dans l’article d’introduction.

Cheveux défrisés
Cheveux défrisés avant le début de ma transition

Lorsque cette décision a été prise, la question suivante a été de savoir comment j’allais y parvenir. Pour ma part, j’ai décidé de faire une transition longue plutôt que de faire un big chop. La transition consiste à laisser pousser ses cheveux naturels et à stopper tout ajout chimique tout en gardant la texture défrisée et coupant les parties défrisées au fur et à mesure.

 

Le big chop

Le big chop consiste à couper tous ou presque tous les cheveux défrisés. En coupant les cheveux traités chimiquement, on repart de zéro et on recommence avec une nouvelle pousse naturelle.

cheveux court

Le big chop peut donner un sentiment de libération par le fait de laisser partir tous les cheveux défrisés. C’est une nouvelle aventure capillaire dans laquelle on va expérimenter toutes les différentes étapes et longueurs des cheveux naturels. Mais le big chop n’est pas fait pour tout le monde. Alors, avant de prendre votre pair de ciseaux assurez-vous que vous êtes prête pour cela.

 

La transition

La transition est une autre option lorsqu’on décide de retourner au naturel. Il va consister dans un premier temps à stopper tout traitement chimique sur les cheveux qui ont un effet permanent et irréversible. L’avantage ici pour celles qui tiennent à leur longueur est de pouvoir la conserver en coupant au fur et à mesure les extrémités abîmées jusqu’à ce qu’ils soient complètement naturels.

J’ai commencé ma transition capillaire il y’a bientôt un an lorsque j’ai alors décidé d’arrêter de me défriser les cheveux. L’aventure a ses bons et ses moments un peu plus difficiles.

Je suis passée d’une longueur un peu en dessous des épaules à la nuque. Je coupe régulièrement les mèches défrisées pour laisser la place aux repousses naturelles. Je vous rassure, c’est avec un petit pincement au coeur que je le fais, mais je sais que c’est pour le mieux, alors j’embrasse mes cheveux plus courts 💇‍♀️.

Cheveux défrisés
Longueur un peu en dessous des épaules
10 mois de pousse
10 mois de pousse

J’ai regroupé pour vous quelques tips qui m’aident dans cette aventure. J’espère qu’ils vous seront utiles d’une quelconque manière 😊.

 

Mes tips

#1 Fixez-vous un objectif de durée pour votre transition

La transition est un processus long et frustrant qui peut parfois être décourageant. C’est pourquoi je vous conseille de décider maintenant pendant combien de temps vous souhaitez effectuer la transition. Avoir un objectif peut vous motiver lors des baisses de morale. Pour ma part, je me suis donnée entre 18 et 24 mois. J’en suis à mon 11 mois à la rédaction de cet article.

10 mois de pousse
10 mois de pousse

#2 Changez votre routine capillaire

Adaptez votre routine capillaire afin qu’elle prenne en compte les besoins de vos nouvelles poussent et de vos cheveux défrisés.

La transition veut dire fini les produits chimiques, les défrisants et si possible, réduire considérablement les sources de chaleur (sèche-cheveux, lisseur…).

#3 Chouchoutez votre ligne de démarcation

La ligne de démarcation est une ligne clairement définie qui sépare vos extrémités endommagées de la nouvelle pousse de cheveux naturels. La ligne de démarcation est la zone la plus fragile sur chaque mèche de cheveux. Elle est extrêmement sensible à la casse. Veillez donc à manipuler vos cheveux avec la plus grande délicatesse et évitez les manipulations excessives.

Ligne de demarcation
Ligne de demarcation

#4 Attendez-vous à avoir de la casse

L’utilisation des produits chimiques ont endommagé vos cheveux de manière permanente, vous ne pouvez donc pas tout simplement pas vous attendre à ce qu’ils soient aussi forts que la nouvelle pousse. Il est tout à fait normal d’avoir de la casse pendant la transition, ne vous découragez pas et continuez à traiter vos cheveux avec soin.

#5 Coupez vos pointes régulièrement

Cela évitera que les pointes fourchues descendent le long des cheveux et atteignent vos nouvelles pousses, ce qui conduit à la casse. Couper en fonction de ce qui vous convient le mieux et quand vous sentez que cela est nécessaire. Pour ma part, je le fais tous les 3 mois à peu près.

#6 Gardez votre cuir chevelu propre

Gardez votre cuir chevelu propre favorise la croissance des cheveux et la sécrétion du sébum. Vous le savez déjà, les cheveux en transition sont vite sujets à la casse, il faut donc leur apporter beaucoup d’hydratation. Evitez si possible les produits contenant des sulfates et privilégiez des shampoing doux. Plus que jamais, les cheveux ont besoin de leur huile naturelle à savoir le sébum, et les sulfates les enlèveront, les laissant secs et cassants.

#7 Prenez le temps d’apprendre ce dont vos cheveux ont besoin.

Vos cheveux changent, votre régime capillaire devrait donc l’être aussi! N’allez pas dépenser toutes vos économies sur de nouveaux produits, mais n’hésitez pas non plus à vous débarrasser d’un produit qui ne fonctionne pas pour vous et à d’en essayer un nouveau.

#8 Gardez vos cheveux hydratés

La clé d’une transition réussie est l’hydratation. Ceci est très important car le manque d’hydratation entraîne la sécheresse qui provoque une rupture le long de la ligne de démarcation et donc la casse.

#9 Faites des soins profonds

Faire des soins profonds est important pour tout le monde, peu importe l’état ou la texture des cheveux, mais ça l’est encore plus pendant la transition.

Comme je l’ai mentionné plus haut, vos cheveux sont dans un état faible et fragile pendant la transition et ils ont besoin de tous les nutriments et de toute l’hydratation possible. Intégrer automatiquement un soin profond dans votre routine capillaire au moins deux fois par mois, je le fais systématiquement toutes les semaines lors de mon wash-day.

#10 Trouvez-vous une coiffure idéale

Trouvez-vous une coiffure de transition idéale, le but étant de mélanger les deux textures de cheveux TRÈS différentes en une seule. J’ai adopté le braid-out qui mélange parfaitement les deux textures et apporte du volume 😉.

Braid-out
Braid-out avec 10 mois de pousse

Dernière chose! apprenez à aimer vos cheveux peu importe le stade auquel vous vous trouvez et profitez de l’aventure! 😁